^

Assemblée générale 2019 : bilan et perspectives

2018-2019 : une année bien remplie !

Plus de 4 000 enfants ont été accompagnés, grâce à l’action de 3 500 bénévoles, partout en France. 

  • Toujours plus d’actions d’ouverture au monde, que nous inscrivons de plus en plus dans une logique de parcours tout au long de l’année,
  • Une aide à la parentalité renforcée, avec des temps collectifs pour les parents en complément des échanges hebdomadaires avec le bénévole, 
  • De nouvelles ressources pédagogiques dans le cadre du projet Prêts pour la 6e… 

L’E.S.A et ses bénévoles ont continué à innover pour apporter un accompagnement global aux enfants et à leur famille.

Zoom sur des initiatives menées par les antennes 

Différentes actions d’ouverture au monde ont été présentées par les responsables d’antenne : écriture d’un recueil de nouvelles en Indre et Loire, montage d’une pièce de théâtre à Nogent sur Marne,rendez-vous mensuel à la ludothèque pour le secteur Paris Rive Gauche, sensibilisation aux fake news et au codage numérique à Lyon. Des actions également pour réviser les examens en petits groupes à Saint-Maur, ou encore pour préparer son orientation : ateliers rédaction de CV et lettre de motivation dans un collège à Poissy ou encore du coaching collectif à Marseille et à Nantes.

 

Les présentations ont montré à quel point ces actions contribuent à la construction des enfants et des jeunes que nous accompagnons : ouverture d’esprit, créativité, sociabilité, confiance en soi en sont des bénéfices évidents.

« Maintenant, quand je me trompe, je recommence ! » Anna-Carolina, participante du projet théâtre à Nogent sur Marne.

Nos projets pour 2019-2024

Le nouveau plan stratégique 2019/24 a été adopté. Trois axes structureront les prochaines années : 

  • Notre priorité : la qualité de l’accompagnement proposé,
  • Renforcer notre réseau et consolider notre maillage territorial, 
  • Faire reconnaître la qualité de notre action.

 

Un grand merci à tous ceux qui nous permettent d’accompagner les enfants et leur famille : 

  • nos bénévoles qui se rendent chaque semaine chez les enfants, 
  • nos responsables d’antenne et de secteur qui sont de véritables chefs d’orchestre sur les territoires, 
  • nos chargés de fonction nationale qui cherchent à faciliter le travail sur le terrain, 
  • nos volontaires civiques qui contribuent à l’animation des antennes et à leur développement, 
  • nos partenaires qui nous soutiennent dans nos projets. 

Sans vous tous, rien ne serait possible.


Théâtre Jazzbo Brown à Nogent

L’histoire du Jazz, de ses prémices en Afrique à nos jours…

Les bénévoles mettent de plus en plus en exergue des difficultés d’apprentissage de la lecture que l’on observe jusque tard dans la scolarité et qui entrainent des problèmes d’orthographe, de vocabulaire, etc.

Certains enfants ont une image d’eux-mêmes liée à leurs résultats scolaires, donc pas très positive. Difficultés qui démotivent les jeunes.

Comment pourraient-ils s’intéresser à autre chose si on ne les y aide pas un peu ?

Les jeunes de l’antenne de Nogent ont participé à un projet théâtral. Les objectifs étaient principalement de permettre aux enfants :

  • De découvrir leur potentiel et ainsi améliorer leur confiance en eux
  • De développer leur expression orale
  • De se sentir exister à travers la création et l’imagination
  • D’affirmer leurs idée et leur donner de la valeur
  • De développer leur vocabulaire…

7 enfants ont donc suivi 15 ateliers théâtre et un stage d’une semaine pendant les vacances de Pâques, encadrés par Tiphaine, metteure en scène à la MJC.

Cette aventure passionnante s’est terminée par le spectacle inter-associations qui s’est déroulé le 16 mai au théâtre Watteau de Nogent.

Le thème était l’histoire du Jazz, de ses prémices en Afrique à nos jours. Le fil conducteur est l’histoire d’un groupe d’enfants de la Nouvelle Orléans dans les années 80 qui, désœuvrés, entrent dans une maison, un ancien club de jazz, qu’ils croient inhabitée. Ils rencontrent un vieux musicien de Jazz, Jazzbo Brown, qui a connu les plus célèbres jazzmen et women.

 

Jazzbo leur parle bien sûr du Jazz mais aussi de sa jeunesse et de la ségrégation raciale aux États-Unis. L’histoire se termine bien, évidemment, et grâce aux enfants, le club de jazz devient un espace culturel dédié à cette musique.

 

Le scénario incorpore les prestations de 17 associations tout au long du spectacle.Sur la scène
Tiphaine, metteure en scène, a beaucoup apprécié l’énergie et le professionnalisme des enfants. Présentes pendant les ateliers, les responsables de l’antenne de l’E.S.A confirment que rapidement les enfants ont joué le jeu à fond.

Sur la scène, ils ont été époustouflants.

Métamorphose

 

Certains ont appris à respecter le temps de parole de l’autre, certains se sont découvert des capacités théâtrales. Pour l’une d’entre eux la métamorphose a été spectaculaire, la timide coccinelle s’est transformée en un papillon virevoltant.

 

Ce fut une réussite et les enfants en garderont sans aucun doute un souvenir inoubliable. En tout cas, nous oui !

Merci à la Fondation Keyrus qui a financé ce projet théâtral.      


L’E.S.Artistes Reporters gastronomes – « L’art culinaire au confluent des cultures du 18e »

Paris 18 expo E.S.A

Le projet l’E.S.Artistes, associant les bénévoles, les enfants et les parents dans une découverte culturelle et artistique, est né de l’idée qu’en France, et dans le monde entier, certains plats traditionnels évoquent la convivialité et la fête ; ce sont des plats à partager, à déguster avec les autres convives, qu’ils participent d’un rituel social ou religieux. Retour sur un projet gourmand !

 

Guidés par leurs bénévoles, les enfants de l’antenne du 18e ont recherché l’histoire du plat le plus typique de leur région et l’ont cuisiné avec leurs mamans : ils ont coupé, découpé, pétri, remué … bref, ils ont mis la main à la pâte.

Exposition Paris 18 - E.S.A
Un plat ivoirien
Crédits : E.S.A

Ils ont aussi contribué à la composition et à la prise de vue pour mettre en valeur les plats confectionnés : à cette occasion, on peut dire qu’on a mis les petits plats dans les grands !

Enfin, ils se sont initiés à la recherche documentaire pour rédiger les articles que les

Paris 18  E.S.A expo
Tour de l’exposition
Crédits : E.S.A

photos illustrent. La participation à ce projet a été l’occasion d’un moment d’échange festif dans les familles.

« C’est beau et touchant cette confiance que nous ont témoignée les familles pour entrer dans l’intimité de leur cuisine ! », nous a confié une bénévole.

 

Logo mairie 18Grâce au soutien de la mairie du 18e, les photos ainsi que les articles rédigés par les enfants ont été exposés pendant la semaine du 11 au 15 juin. Les familles et les bénévoles se sont réunis le 13 juin, en présence de notre présidente, pour profiter de ce tour du monde culinaire, autour d’un buffet où chacun a pu apprécier les pâtisseries apportées par les mamans.

Parents et enfants sont repartis avec un livret de 24 recettes partagées, fiers du résultat de leur travail et valorisés par leur implication.

 


Activités du mois de mai

Musée d'Orsay

Le mois de mai est propice aux actions d’ouverture au monde ! Nos antennes s’en sont donné à cœur joie en proposant à leurs élèves des activités aussi variées qu’amusantes. Focus sur trois d’entre elles.

 

 

Une journée entre musée et promenade au grand air 

Le samedi 18 mai 2019, les enfants de 6 à 12 ans suivis par l’antenne de Clichy-Levallois ont participé à une sortie qui s’est révélée pleine de découvertes pour eux.
Le matin, accompagnés d’une guide qui a beaucoup apprécié leur capacité d’écoute et leur vivacité, ils ont découvert comment la Gare d’Orsay s’était transformée en un magnifique Musée et ils ont pu entre autres décrypter les subtilités d’œuvres majeures de quelques peintres impressionnistes. Un penchant pour Vincent Van Gogh ainsi que pour Georges Seurat, avec son tableau “Le Cirque”, s’est dégagé chez nos jeunes amateurs.   
Après un pique-nique – très attendu – au jardin des Tuileries avec des jeux, fort animés, en guise de digestif, une tranquille et instructive promenade les a menés dans la cour du Louvre, où ils ont à une très grande majorité plébiscité la présence de la Pyramide, puis à la cour d’honneur du Palais Royal où les colonnes de Buren ont suscité chez certains d’entre eux une vocation d’alpiniste qu’il a toutefois fallu canaliser. La balade s’est terminée devant l’Opéra, qu’ils ont admiré, mais personne n’a toutefois manifesté ici le souhait de devenir danseur Etoile.   
Les plus grands d’entre eux étant munis de téléphones portables, des reportages photos – non exempts de selfies – ont sans nul doute étoffé le récit de leur journée fait le soir à leurs parents.  

 

Clap de fin pour le parcours Trust 

Machines de l'Ile de Nantes
Droits Réservés

Le 11 mai dernier, les jeunes du groupe coaching Prends les Choses en Main de l’antenne de Nantes ont terminé ce parcours en beauté. Au programme de cet ultime atelier : balade à dos du fameux éléphant mécanique, une restitution du parcours autour d’un goûter et la remise d’un livre “30 jours pour trouver ma voie et vivre mes rêves” sur lequel ils pourront s’appuyer pour continuer le parcours en autonomie.
Ce beau parcours les aura amenés à se concentrer sur eux-mêmes, leurs choix d’avenir, d’orientation, prendre confiance en eux… Leur évolution est visible depuis le début du parcours en octobre dernier.
Un grand merci aux jeunes pour leur participation et à Laure de l’association Trust.
 

La Croisière s’amuse

 

Nous avons  embarqué au pied du Musée d’Orsay, sur la Seine, glissé devant le jardin des Tuileries, le Louvre … Voilà la passerelle des Arts et l’Institut de France, l’île de la Cité et Notre-Dame, les magnifiques hôtels particuliers de l’île Saint Louis. Puis soudain, c’est l’aventure, la première écluse, l’entrée dans le canal Saint Martin. Et voici le Port de l’Arsenal et le génie de la Bastille qui vous contemple du haut des 52 mètres de sa colonne. 

Croisière sur Seine
Droits Réservés

Le bateau s’engouffre dans la nuit : 2 km de quasi-obscurité sous une mystérieuse voûte souterraine percée de trous de lumière … Un lieu empreint de magie et de beauté. Au sortir du tunnel, c’est le canal Saint Martin dans toute sa poésie : une étonnante allée aquatique auréolée de passerelles romantiques, bordée de marronniers et de pêcheurs. Près de l’écluse du Temple, on aperçoit le buste de Frédéric Lemaître érigé dans un square, Garance et les “Enfants du Paradis” ne sont pas loin. Voilà l’écluse des Récollets et l’Hôtel du Nord : “l’atmosphère” est au rendez-vous ! “Frères humains, qui après nous vivez …” murmure le fantôme de François Villon : nous approchons de l’écluse des Morts où se dressait le gibet de Montfaucon. Puis le bateau franchit sa dernière écluse, celle de Jaurès, nous arrivons sur le Bassin de la Villette… le pont levant de la rue de Crimée puis le Parc de la Villette. 

Nous avons passé une superbe après midi, les enfants étaient ravis et les accompagnatrices également

 


Promenade, musée et cabaret pour l’E.S.A !

L'antenne de Cluny en sortie

Depuis septembre, l’Entraide Scolaire Amicale n’a pas chômé ! De Cluny à Lyon en passant par Nogent-sur-Marne, que s’est-il passé ? 

 

 

 

 

 

 Promenade champêtre à Cluny 

 

L'antenne de Cluny en sortie ! (c) DR
L’antenne de Cluny en sortie ! (c) DR

L’antenne de Cluny a donné rendez-vous à 7 enfants et leurs 6 accompagnateurs (bénévoles et parents) pour un circuit de 5 km. 

Dès le parking, ils pointent leurs jumelles vers un magnifique milan royal utilisant les courants aériens. Après quelques centaines de mètres, c’est un couple de buses qui attire leur attention au-dessus de la ligne TGV. Leur promenade est ponctuée de chants d’oiseaux : fauvette et rossignol entre autres. 

Petite pause au centre équestre où ils regardent de jeunes cavaliers évoluer dans leur manège. Escortés jusqu’aux bois par des demi-veuves (papillons), ils font une pause pour se restaurer : quel plaisir de pique-niquer en pleine nature ! 

Ils rencontrent ensuite de nombreux insectes et petits animaux et consultent des livres pour essayer de les identifier : pas très facile même avec les photos. Tout le long du parcours, ils étudient les plantes ou arbres qui agrémentent de leurs couleurs et de leurs feuillages leur randonnée. A un moment, ils manquent d’écraser une énorme chenille multicolore et mettent beaucoup de temps à trouver à  quel papillon elle donnera naissance.  

Enfin arrivés à la Voie Verte, les enfants goûtent  puis jouent et font quelques jolis dessins. 

Une belle sortie en pleine nature.      

 

Journée des solidarités à Nogent-sur-Marne 

 
 
Dans une ambiance « Cabaret », l’antenne de Nogent-le-Perreux a participé à la journée des solidarités du Val-de-Marne le 1er décembre dernier. 
Pour cette occasion le célèbre sculpteur sur ballon, Côme, et son assistante, Catherine, ainsi que le grand Peverotti, maître des jeux du cabaret étaient présents. Le stand a remporté un grand succès. Le grand Peverotti a donné aux enfants l’occasion de s’essayer à des jeux connus et moins connus. Son dynamisme et sa verve tout italienne ont séduit de nombreux garçons et filles qui sont venus et revenus jouer avec lui. Près de 200 ballons, dont un certain nombre ont explosé, ont été gonflés et sculptés. Côme, sans nul doute futur bénévole de l’E.S.A, et son assistante ont sans relâche fait surgir des chiens, des souris sauteuses, des papillons, des épées, des cygnes… au grand bonheur des petits et des plus grands. 

Journée des solidarités (c) DR
Journée des solidarités (c) DR

Cet événement très convivial a permis à l’antenne de rencontrer des familles dont certaines ont des enfants accompagnés par l’E.S.A. C’était également l’occasion d’échanger avec d’autres associations du Val-de-Marne. 
Un premier contact avec une représentante du département a eu lieu. Ceci a eu le mérite de faire entrer l’E.S.A dans la liste des associations recensées par le Val-de-Marne.  
 
C’était une première pour l’antenne de Nogent-le-Perreux. L’an prochain, l’antenne s’inscrira à la journée des solidarités du Perreux-sur-Marne. L’imagination des bénévoles nous permettra sans doute d’innover. 

 

Une Journée au Musée des Confluences à Lyon 

 

Dix-huit enfants âgés de 8 ans à 16 ans ont participé à une visite proposée par l’antenne lyonnaise de l’E.S.A au Musée des Confluences le 15 décembre sur le thème de l’Égypte et de l’Antiquité en passant par les animaux et la nature. Avec leurs six accompagnateurs bénévoles, ils ont dû réaliser un parcours afin de résoudre l’Énigme du Sphinx. Pour cela, ils devaient accomplir une série d’épreuves afin de trouver des indices dans différentes pièces du musée. 

Ce thème de l’Égypte est en lien direct avec le programme scolaire des enfants. Cette sortie leur a donc permis d’apprendre de manière ludique en répondant également aux questions de la guide. « J’ai adoré cette visite c’était trop bien. Je suis sûr que je reviendrai et c’est pour cela que j’ai pris plein de flyers », explique le petit Youssef à la sortie du musée. 

Cette journée très agréable était une première pour certains enfants. Tous ont apprécié l’intervention de la guide et ils n’ont pas été découragé par le fait de lire et d’écrire pour résoudre les épreuves. Une visite enrichissante et passionnante, à refaire dans d’autres lieux. 

Visite du musée des Confluences (c)DR
Visite du musée des Confluences (c)DR