^

Le Rapport d’Activité est en ligne !

 

 

 

 

 

 

 

Notre rapport d’activité 2017-2018 est en ligne ! 

Cliquez sur le lien ci-dessus pour le consulter et retrouvez ci-dessous l’édito d’Aurélie Goin, présidente l’Entraide Scolaire Amicale.

 

Aurélie Goin, Présidente de l'Entraide Scolaire Amicale

En 2017-2018, nous avons agi concrètement pour l’égalité des chances en accompagnant individuellement plus de 4 000 enfants dans leur scolarité.
Trois nouvelles antennes, des actions d’ouverture au monde toujours plus nombreuses, nos projets Orientation et Parentalité renforcés, notre label Ideas renouvelé… : l’année a été bien remplie !
Notre priorité est de lutter contre le décrochage scolaire en proposant un accompagnement de qualité aux enfants et à leur famille. Notre action de proximité contribue également au vivre ensemble en favorisant les rencontres entre des personnes de profils différents. Tous en témoignent, ces rencontres sont une véritable richesse tant pour les familles que pour nos bénévoles.

Merci à nos bénévoles qui œuvrent chaque jour sur le terrain auprès des enfants et à nos partenaires qui nous font confiance ! Merci à vous tous pour votre engagement sans faille. Je compte sur vous pour aller encore plus loin
cette année.
Face aux enjeux et pour accompagner au mieux les enfants, nous devrons poursuivre assidûment notre recherche de partenaires privés et publics ainsi que notre structuration.Travailler en réseau est également une priorité pour accompagner au mieux les enfants : avec les établissements scolaires,les acteurs socio-éducatifs, les associations œuvrant dans le domaine de l’égalité des chances… En unissant nos forces, notre action sera d’autant plus efficace.

Année de nos 50 ans, 2019 aura une résonance toute particulière. L’E.S.A innove en permanence et se renouvelle. Les initiatives foisonnent dans les antennes. Notre nouveau plan stratégique sera l’occasion d’imaginer ensemble l’E.S.A de demain.
Un beau programme nous attend. Ensemble, nous relèverons le défi et ferons en sorte que tous les enfants aient droit à la même chance !

Aurélie Goin
Présidente de l’Entraide Scolaire Amicale


Théo “Je savais que les élèves de 3ème pouvaient avoir des difficultés à trouver un stage”

Crédits : D.R

Bénévole au sein de l’E.S.A depuis 2014, Théo a accueilli Omar pour son stage de 3ème au sein de son entreprise de consulting. Un geste fort qui va dans le sens des actions menées par l’E.S.A en faveur de l’orientation des jeunes, surtout lorsque l’on sait que certains élèves ont des difficultés à trouver un lieu où réaliser leur stage faute d’idées ou de contacts. Retour sur cette belle aventure.

 

E.S.A : Comment avez-vous rencontré Omar ?

Théo : Je suis bénévole dans l’antenne du 12ème arrondissement de Paris auquel Omar est rattaché. C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés, pendant la réunion d’orientation des élèves de 3ème de l’antenne.

E.S.A : Comment l’idée de lui faire faire un stage dans votre entreprise est-elle venue ?

Théo : Au sein de mon entreprise (Driver Trett), nous avons accueilli l’an dernier pour la première fois une stagiaire de 3ème. Le retour d’expérience a été très positif à la fois pour cette stagiaire et pour notre équipe. Par ailleurs, au sein de notre équipe il y a une forte sensibilité aux questions sociales et de solidarité. Enfin, je savais via mes échanges lors des réunions d’antenne de l’E.S.A que les jeunes de 3ème suivis par les bénévoles pouvaient avoir des difficultés à trouver un stage. C’est de là que m’est venue l’idée de proposer à mon entreprise d’accueillir un stagiaire suivi par l’E.S.A. L’équipe a accepté l’idée, Michèle et Claudette, responsables de l’antenne E.S.A du 12ème, m’ont convié à la réunion d’orientation et les choses se sont mises en place.

E.S.A : Quel retour pouvez-vous faire sur le stage ?

Théo : Cette expérience a été intéressante à titre personnel même si cela demande d’y consacrer du temps et de l’énergie, surtout en amont. En effet, le monde de l’entreprise et des cabinets de consultants peuvent être difficile à appréhender pour un jeune de 14-15 ans. En même temps, le regard ingénu d’Omar sur certains sujets a été très rafraîchissant : certains thèmes abordés en réunion d’équipe par exemple étaient complètement abstraits pour lui et nous renvoyaient à notre côté très « grandes personnes ».

Mes collègues ont, de mon point de vue, joué le jeu et ont été disponibles pour échanger avec Omar et lui présenter notre activité. C’était une des clés du stage parce que je n’aurais pas pu le superviser pendant 100 % du temps. Nous pensons en tout cas renouveler l’expérience l’an prochain.

Petit bémol : j’ai compris en échangeant avec lui qu’il s’agissait pour Omar d’un stage « par défaut ». J’espère en tout cas qu’il aura découvert des choses et qu’il aura pris du plaisir à rencontrer de nouvelles personnes pendant cette semaine.

 

Si vous souhaitez accueillir des jeunes de l’E.S.A en stage dans votre entreprise, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’antenne la plus proche.


Musées et activités au grand air pour nos antennes !

Fondation Good Planet

Les vacances sont propices aux actions d’ouverture au monde ! Nos antennes ne s’y sont pas trompées et ont proposé de nombreuses activités aux enfants qu’elles accompagnent. Tour d’horizon de ces rendez-vous qui participent activement à l’action de l’E.S.A.

 

 

 

Atelier potager avec la Fondation Good Planet 

Huit enfants de CE1, CE2 CM1 et CM2 de l’antenne de Boulogne Billancourt ont participé à un atelier sur le POTAGER  à la Fondation GOODPLANET. 

Ils ont été sensibilisés sur les fruits et légumes en agriculture biologique et ont repérés ceux-ci dans le potager selon les saisons. Ils ont découvert les plantes aromatiques et ont terminé par un semis dans des godets et sont repartis avec. Ils étaient enchantés, ravis d’avoir mis les mains “dans la terre”.

Cet atelier a été partagé avec des enfants de l’antenne du 16ème. C’était une agréable matinée.

 

Chasse au trésor au parc Borély de Marseille

Parc Borely Marseille
Crédits : Entraide Scolaire Amicale

Les enfants aidés par l’E.S.A et leurs familles ont été invités à participer à une Chasse au trésor dans le Parc Borély, le Parc emblématique de la Ville, que chacun pense connaître mais …. il a fallu aux membres des équipes  s’organiser pour observer, récupérer des informations ou de petits objets, résoudre des énigmes, s’orienter, percer des secrets bien gardés…
 
Chacun a eu à cœur de faire réussir son équipe dans ce parcours endiablé et n’a pas ménagé ses efforts.  Epuisés, ils ont pu enfin piller le trésor avec entrain 
 
Une trentaine de participants, petits et grands, et des retours très positifs.
 

A la découverte du Musée des Arts et Métiers de Paris

Musée des Arts et Métiers
Crédits : Entraide Scolaire Amicale

Le 13 avril, 11 collégiens et lycéens de l’antenne du 18ème ont visité le musée des Arts et Métiers. Ce musée rassemble la plus ancienne collection industrielle et technologique du monde.

Une médiatrice scientifique du musée a accompagné le groupe sur le thème le « merveilleux et le quotidien » en faisant découvrir une partie de la collection dans le domaine des transports et de la communication. En outre, les enfants ont pu assister à la démonstration du pendule de Foucault pour mettre en évidence la rotation de la terre autour de son axe. Tout le groupe a été impressionné.

La richesse de cet immense patrimoine de référence va inciter nos élèves à y retourner pour découvrir d’autres collections.

 

 


Artistes, planètes, radio et mannequins, les jeunes de l’E.S.A multiplient les rencontres !

 

 

Une comédie musicale qui décoiffe !

Une dizaine d’étudiants membres de l’association Fleur de Bitume accompagnent des enfants de l’E.S.A et leur ont proposé d’assister à la répétition générale d’une comédie musicale donnée par des étudiants de Dauphine ! Une initiative appréciée si on croit le retour des spectateurs !

Nous avons eu la chance d’assister en avant première à la répétition générale de la comédie musicale Hairspray mise en scène et jouée par les étudiants de l’Université Paris Dauphine. Nous avons adoré le spectacle, avec ses chansons pleines d’énergie, et ses danses colorées ! L’histoire, pleine d’optimisme, raconte le succès d’une jeune fille américaine que rien ne destinait à la scène mais qui va réaliser son rêve et combattre la ségrégation raciale par la danse.
Nous avons même eu la chance de monter sur scène avec les artistes pour prendre une photo avec eux et garder un souvenir de cette superbe soirée !

 

L’antenne de Lyon côtoie les étoiles

Visite du Planétarium de Vaulx en Velin par l'antenne lyonnaise de l'E.S.A (c) D.R
Visite du Planétarium de Vaulx en Velin par l’antenne lyonnaise de l’E.S.A
(c) D.R

Samedi 30 mars, les enfants de l’antenne lyonnaise de l’E.S.A ont visité le planétarium de Vaulx en Velin. Au programme, un documentaire sur la sonde Rosetta et la découverte des comètes grâce à une séance de cinéma en 3D commentée par une scientifique. 
Ensuite, les enfants ont déambulé dans les différents étages de l’exposition du planétarium où ils ont pu découvrir les différentes comètes et planètes vues de la terre.
 
 
 
 

Sensibilisation à la protection civile pour l’antenne de Vanves

 

Une dizaine d’enfants et presque autant d’adultes, parents et bénévoles, pour un après-midi avec la Protection Civile de Vanves, venue montrer à tous les gestes qui sauvent, ce qu’il convient de faire si on se trouve confronté à un accident, qui appeler, etc., et aussi ce qu’il ne faut surtout pas faire.

La partie théorique a été animée de façon ludique par Eléonore et Jean-Cyprien. Les enfants ont été très réactifs et ont posé plein de questions, en racontant quelquefois leurs expériences. Ils ont tous été ravis de participer à la partie pratique et certains avaient du mal à laisser leur place aux autres lorsqu’il s’agissait de pratiquer les massages cardiaques sur les mannequins ou de se servir d’un défibrillateur ! Les adultes présents ont aussi bien participé avec de bonnes crises de fous rires…

Sensibilisation à la protection civile pour l'antenne de Vanves (c) DR
Sensibilisation à la protection civile pour l’antenne de Vanves
(c) DR

Tous ont bien retenu les différents numéros d’appel et leur spécificité : le 15, le 18, le 112 ou éventuellement le 17.

 

Radio France donne la parole aux jeunes de l’antenne de Paris 12

Construire une émission de radio en 2 heures, tel est le défi relevé par 9 collégiens et lycéens du secteur Louvre-Reuilly mercredi 6 mars au cours de l’atelier Mouv’ Inside à la Maison de la Radio, Mouv’ étant une radio de Radio France dédiée aux jeunes.

Après un exposé de l’animatrice présentant les différents métiers nécessaires et l’organisation de l’atelier, deux groupes ont été constitués, chacun étant chargé de préparer une émission.

Les jeunes de l'E.S.A sur les ondes (c) D.R.
Les jeunes de l’E.S.A sur les ondes
(c) D.R.

Qui veut être technicien, animateur, chroniqueur, star des jeux vidéo, etc. ? Le choix s’est fait collectivement ainsi que le choix des sujets à aborder. Chacun a ensuite préparé la chronique, l’interview ou les réponses à l’interview, a choisi les musiques qui allaient structurer l’émission, etc.

Les apprentis techniciens ont été initiés à l’utilisation du matériel pour assurer la bonne qualité du son et tenir compte des demandes de chaque groupe. Une fois la préparation terminée, il a fallu se lancer devant les micros. Stress maximum, parler en public n’est pas chose facile ! Il est quelquefois difficile de s’y retrouver dans ses notes ! Après deux passages pour faire baisser la pression, caler les interventions, tout le monde se détend (presque) et le troisième passage est réussi !

Tout s’est passé dans la joie et la bonne humeur tout en leur faisant prendre conscience de l’importance du travail en équipe, que parler en public n’est pas si facile et qu’une bonne préparation est indispensable.

Ils ont quitté la Maison de la Radio avec l’envie de recommencer !!

 
 
 

Témoignage de Pierre “Ce type de bénévolat permet de sortir un peu de ce cocon”

Qu’est ce qui t’a poussé à devenir bénévole pour l’association Entraide Scolaire Amicale ?
Ma première raison est un désir de se rendre utile vis-à-vis de la société. Mon métier ne m’apporte pas assez sur le plan humain et j’ai voulu remédier à ça par cet engagement. Avant d’intégrer l’E.S.A, j’avais déjà été bénévole dans une association de soutien scolaire à proximité de mon ancien logement. L’expérience m’avait plu et j’ai décidé de reprendre cette activité après mon déménagement sur Avignon. Ce temps donné, au départ de manière complètement désintéressée, est finalement très enrichissant. Mon métier m’enfermait avec des gens qui ont le même parcours scolaire, les mêmes centres d’intérêt… Ce type de bénévolat permet de sortir un peu de ce cocon et d’évoluer à côté de personnes qu’on n’aurait pas forcément rencontrées dans notre vie de tous les jours.


Comment se passe le soutien  avec Salim ? 
Très bien. Salim est sérieux et à l’écoute. Il a déjà fait beaucoup de progrès dans les matières vues ensemble. L’E.S.A offre la possibilité de donner les cours chez l’élève en présence des parents, ce qui permet d’avoir un bon suivi de leur part.

Quels sont les points forts et les difficultés rencontrés lors de ton soutien?
Pour les points forts, j’ai un profil plutôt scientifique donc les révisions des matières comme les maths ou la physique-chimie sont plus simples à faire que pour le français ou l’histoire-géo où j’ai plus de lacunes.
 
Qu’est ce que tu donnerais comme conseil à un ou une bénévole qui débute ?
Je ne pense pas qu’il y ait de conseil général à donner, toutes les familles et élèves sont différents. Alors peut-être mon seul conseil serait de s’adapter continuellement à la personne qu’on veut aider.  

Marseille, Nantes, Paris et Orléans, les antennes ne chôment pas !

Visite de l’exposition “La Traversée des Apparences à Marseille”

Mercredi 13 Février, nous avons visité la ” Traversée des apparences “, une exposition présentée à la Friche Belle de mai.
 
Déployée sur deux espaces, cette déambulation dans l’univers de 11 artistes-magiciens propose un voyage, une ode festive et poétique à la Magie dans ses diverses formes, qui ont intrigué petits et grands… Elle invite à contempler les invisibles, à mettre en doute nos perceptions, et à croire, le temps de cette traversée, aux mondes sensibles et aux crédibles merveilleux.
 
Cette action d’ouverture au monde a connu un réel succès : en effet, nous étions 47 personnes présentes et les premiers retours ont été très positifs
 
 

« Essaie toi aux arts du cirque »

Le samedi 16 février 2019, le premier atelier a vu le jour ! Quatre familles ont joué le jeu. Nous avons été accueillis à l’espace « Little Villette » afin de pouvoir découvrir les arts du cirque.

Parents et enfants se sont improvisés trapézistes, jongleurs, équilibristes, etc. Chacun s’est découvert et entraidé lors ce moment de partage.

Les enfants ont appris à se faire confiance sous les encouragements de leurs parents. Ces derniers m’ont dit retourner en enfance en essayant quelques acrobaties.

Enfants et parents se sont entraidés, ils ont rigolé, ont appris de nouvelles choses !

A la fin de cet atelier, un livre sur le cirque a été donné aux enfants afin de leur rappeler cet instant ! Ainsi, ils pourront montrer aux autres membres de leur famille ce qu’ils ont pu faire avec leur parent ce qui permet de valoriser les échanges au sein des familles.

Bénévoles, parents et enfants ont pu partager un goûter après cet atelier ce qui a permis de faire un débrief ! Les parents ont fait part de leur envie de pouvoir partager d’autres ateliers comme celui-ci avec leurs enfants.

 

Le secteur E.S.A – Loiret se met au parfum… Dior

Dior-LVMH, plus gros employeur privé de l’orléanais (1 500 salariés), est un des fleurons de la Cosmetic Valley. Sur le site, outre l’administration, sont implantés 3 pôles :

  • La recherche, qui bénéficie à toutes les entreprises du groupe LVMH,

  • La fabrication cosmétique, lieu exclusif de la production mondiale Dior,

  • La logistique, qui expédie les produits aux 4 coins du monde.

(c) DR

Pour cette visite, destinée à nos grands collégiens et à nos lycéens, Dior a proposé aux 11 jeunes un programme adapté et varié : présentation des métiers de la recherche LVMH et une visite du site de production Dior. Au secteur recherche, 4 collaboratrices nous ont exposé avec passion leur métier (création, recherche biologique, méthodes de contrôle, tests) ainsi que leur parcours académique et professionnel. Magali, Mylène Coralie et Océane ont su nous faire partager leur souci permanent de sécurité et de qualité, la complexité des savoir-faire mis en œuvre dans la création de nouveaux produits, leur satisfaction à collaborer à la création de produits appréciés internationalement.

Avec le même enthousiasme, Christophe nous a guidés à travers une visite du site de production : cave à parfums, lignes de fabrication de parfums et rouges à lèvres, salles de fabrication de poudres et crèmes et atelier d’exception où les produits prestigieux sont conditionnés à la main avec le plus grand soin. Toujours très attentif à nos interrogations, il a aussi veillé à notre sécurité, celles des collaborateurs et des produits fabriqués. En conclusion et appuyé par sa propre expérience, Christophe nous a exprimé sa conviction que la réussite d’une vie (professionnelle) passe d’abord par la volonté de se construire.

A l’heure des choix d’orientation, nos jeunes ont pu apprécier de multiples métiers, les études à mener pour y parvenir, des reconversions que certains font en cours de carrière, des témoignages sincères et encourageants. Si certains étaient plus séduits par les produits cosmétiques et d’autres par la recherche ou la production, chacun y aura trouvé intérêt.

Nous remercions chaleureusement Anne-Sophie et toute l’équipe Dior LVMH, particulièrement pour le soin apporté à rendre cette visite accessible et attrayante à notre jeune public.

 

Représenter les commerçants à Nantes

Cette année, les enfants du quartier nantais Malakoff participent au projet Un Métier dont Vous êtes le Héros. Ce projet vise à faire découvrir aux familles les métiers qui s’exercent dans leur quartier à travers différents ateliers.

Durant cette première semaine de vacances, les enfants de l’élémentaire ont initié le projet avec un atelier peinture. En coopération avec l’association la Clé des Couleurs, les enfants ont chacun représenté un commerçant sur un panneau de bois avec les attributs qui le caractérisent : la tenue, les outils, les couleurs…