^

Assemblée Générale 2019 : l’occasion de fêter nos 50 ans !

L’assemblée générale (AG) de l’E.S.A a eu lieu ce samedi 30 novembre 2019. Une AG particulière car 2019 marque les 50 ans de l’E.S.A ! Plus d’une centaine de bénévoles de l’E.S.A, venus de toute la France, étaient présents pour fêter cet anniversaire, en présence de plusieurs personnalités : Françoise Paul-Dauphin, la fondatrice de l’E.S.A, Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse et Isabelle Gougenheim, présidente d’Ideas.

Françoise Paul-Dauphin, fondatrice de l’E.S.A, a donné le coup d’envoi de la journée. C’est elle qui, en 1969, a eu la bonne idée de créer l’E.S.A ! À l’époque, nous étions la seule association à proposer ce type d’action en France et ce jusqu’en 1979. Depuis, des milliers d’enfants ont été accompagnés.

Françoise Paul-Dauphin a notamment raconté pourquoi elle avait nommé l’association « Entraide Scolaire Amicale » : « la notion d’ Entraide est importante, car je reste convaincue que les bénévoles reçoivent autant qu’ils donnent. C’est même, à mon sens, la philosophie maîtresse de l’association. Scolaire car il s’agit bien d’accompagner la scolarité des enfants, même si l’action de l’E.S.A ne se limite pas à donner des cours de soutien. Enfin « Amicale » car c’est la clef du fonctionnement de l’E.S.A. C’est notamment pour cela que les rendez-vous ont lieu au domicile de l’enfant, cela permet de créer une proximité à la fois avec les élèves, mais aussi avec leur famille. »

Pour en savoir plus, retrouvez le témoignage de Françoise Paul-Dauphin ici.

Un témoignage émouvant, qui fait écho à l’engagement de chacun d’entre nous. 

Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse a ouvert l’après-midi. Il a réaffirmé l’importance de l’action accomplie par les bénévoles de l’E.S.A. « Je crois profondément au mentorat. L’engagement qui est le vôtre prouve chaque jour combien nous pouvons élargir le champ des possibles des jeunes. »  Une belle reconnaissance pour nos bénévoles qui œuvrent chaque jour sur le terrain auprès des familles, dans la plus grande discrétion.

Le discours de Gabriel Attal fait écho au collectif mentorat, impulsé par le Ministre. L’E.S.A a tout naturellement rejoint ce collectif. Avec l’Afev, Article 1, Chemins d’avenirs, NQT, Proxité, Socrate et Télémaque, l’E.S.A souhaite développer des synergies pour qu’ensemble nous accompagnions davantage d’enfants et de jeunes, et que le mentorat devienne un droit pour chacun, de l’enfance à l’entrée dans la vie active.

Ensuite, Isabelle Gougenheim, présidente d’IDEAS, a rappelé le chemin parcouru par l’E.S.A depuis la préparation de la labellisation à aujourd’hui. Ideas est un partenaire fidèle de l’E.S.A qui nous accompagne dans notre structuration. Après avoir obtenu le label Ideas en 2014, l’E.S.A l’a renouvelé l’année dernière, ce qui témoigne de sa bonne gestion et de la qualité de sa gouvernance.

« Le 50e anniversaire de l’E.S.A est l’occasion de reconnaître cette belle et généreuse initiative, qui constituait une véritable innovation au début des années 70 et qui reste aujourd’hui très originale et spécifique, dans ses modalités d’action comme dans son organisation. Des milliers d’enfants et leurs familles en ont été les heureux bénéficiaires !

L’accompagnement mis en place par IDEAS depuis bientôt une demi-douzaine d’années a contribué à faciliter l’évolution de l’association, à renforcer sa notoriété et à mobiliser des partenaires, et je peux témoigner de l’engagement des équipes de l’E.S.A, de leurs ambitions et de leurs compétences. »

Un rapide historique de l’association a permis à tous de se remémorer – ou de découvrir pour les plus jeunes ! – les différentes étapes structurantes pour l’E.S.A, de 1969 à 2019. 

 

La journée s’est conclue par des témoignages de jeunes accompagnés par l’E.S.A qui nous rappellent pourquoi nous sommes tous si engagés ! 

 « Une belle journée ! Les projets foisonnent partout en France. À 50 ans, l’E.S.A a su rester agile. Espérons que nous saurons continuer à cultiver cette capacité à innover, qui fait aujourd’hui notre richesse ! »

Aurélie Goin, présidente de l’E.S.A


Découvrez notre dernier rapport d’activité !

 

Notre rapport d’activité 2018-2019 est en ligne !

Cliquez sur le lien pour le consulter et retrouvez ci-dessous l’édito d’Aurélie Goin, présidente de l’Entraide Scolaire Amicale.

Pour une consultation en ligne plus facile, et un téléchargement, cliquez ici.

 

Cette année encore, nous avons accompagné plus de 4 000 enfants dans toute la France. L’année a été riche en nouveautés et placée sous le signe de la qualité de notre action. En particulier, l’offre de formations et de ressources pédagogiques destinées aux bénévoles s’est enrichie. Les actions d’ouverture pour les enfants et les jeunes se sont fortement développées et continuent à se diversifier (écriture d’ouvrages, réalisation d’une pièce de théâtre, coaching…).

Cette année 2019 a une résonance toute particulière, car elle marque les 50 ans de l’E.S.A. L’assemblée générale nous a donné l’occasion de fêter cet anniversaire en présence de Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Une belle reconnaissance de l’engagement de nos bé- névoles, de l’efficacité du mentorat et de la qualité de notre action. Depuis 50 ans, l’E.S.A est engagée auprès des familles modestes pour faire en sorte que tous les enfants aient droit à la même chance et, malheureusement, notre mission est plus que jamais d’actualité car les besoins sont toujours immenses.

Forts de ces 50 ans d’expérience, nous sommes convaincus que le mentorat est un modèle à essaimer. Aussi avons-nous naturellement rejoint le collectif mentorat. Avec l’Afev, Article 1, Chemins d’avenirs, NQT, Proxité, Socrate et Télémaque, nous avons pour ambition de faire du mentorat un droit pour chacun, de l’enfance à l’entrée dans la vie active. Des expérimentations seront par exemple menées dans le cadre des Cités éducatives, dont l’E.S.A est partenaire officiel.

Nous sommes plus que jamais tournés vers l’avenir. Notre nouveau plan stratégique 2019-2024 guidera nos actions pour les prochaines années.

Un grand merci à nos bénévoles pour leur engagement aux côtés des enfants et de leur famille ainsi qu’à nos partenaires. Sans eux, rien ne serait possible.

Aurélie Goin
Présidente de l’Entraide Scolaire Amicale


A la découverte des métiers dans les antennes

Accompagner les jeunes dans leur choix d’orientation est essentiel. Zoom sur des initiatives à travers la France.

En novembre, forum des métiers pour l’Ile-de-France

Samedi 16 novembre 2019, forum des métiers en partenariat avec l’association Proxité au centre Louis Lumière dans le 20ème arrondissement, pour les jeunes de 4ème, 3ème et 2nde d’Ile-de-France.

Au total, 120 jeunes étaient présents.

 

 

Accueillis par des professionnels de différents secteurs, l’objectif était de leur faire découvrir plusieurs métiers et les aider à choisir leur orientation. Il leur a été proposé un parcours de 4 métiers, 2 de leur choix et 2 autres imposés pour leur faire découvrir d’autres secteurs d’activité. Ils étaient très intéressés, attentifs et curieux des métiers proposés. Certains parents étaient également présents.

 

 

En décembre, visite d’EDF à Toulouse

Le 8 décembre, 9 enfants de CM2, 6e et 5e sont venus visiter l’espace EDF Bazacle. Cet ancien moulin devenu centrale hydroélectrique, est l’un des lieux incontournables de la ville rose.

 

 

L’Espace Découverte EDF présente un parcours pédagogique consacré aux énergies renouvelables et aux activités d’EDF, avec un focus sur l’énergie hydroélectrique. Grâce à une guide, les enjeux énergétiques, le développement durable et la biodiversité ont été abordés de façon ludique.

 

 

En janvier, aéronautique à Blagnac

Le 12 janvier 2020, visite au musée Aeroscopia de Blagnac, dans le cadre du projet de découverte des métiers de l’aéronautique et de l’histoire de l’aviation.

A cette occasion, 17 jeunes (de 4e, 3e et 2nde) ont découvert l’avion par le biais des technologies : quels types de moteurs ? Comment fournir les énergies à bord ? Avec quels matériaux construire un avion? Comment se pilote un avion ? Comment assurer la vie à bord ?

En s’appuyant sur différents appareils comme l’Eole, l’A300, le Super Guppy ou encore le Concorde véritable laboratoire technologique, différentes technologies et principes aéronautiques ont été présentés, ainsi que leur évolution au cours du temps en s’adaptant au contexte socio-économique tout en gardant comme objectif la sécurité et les performances du transport aérien.

 

Un grand merci à tous les responsables d’antenne, bénévoles et intervenants, sans qui ces sorties ne seraient pas possibles.

 

 


« Rendre ce qui m’a été donné en aidant des élèves fragiles, c’est tout le sens que je donne au mentorat. » 

Hugues, 52 ans, mentor depuis trois ans à l’E.S.A : « Rendre ce qui m’a été donné en aidant des élèves fragiles issus d’une autre culture, c’est tout le sens que je donne au mentorat. » 

« Il y a trois ans, j’ai réalisé que le temps que je consacrais au travail ne correspondait pas à mes attentes : il me fallait donner plus de sens à ma vie » raconte Hugues, 52 ans, directeur général d’une entreprise informatique située à Carquefou, près de Nantes. « J’ai tout de suite voulu aider des jeunes : tous n’ont pas les mêmes chances » explique cet ancien bon élève, diplômé de Centrale Lille, conscient d’avoir été élevé dans des conditions privilégiées et de les offrir à ses trois enfants.

 

La première association qui répond à son offre de mentorat est l’Entraide Scolaire Amicale (E.S.A). Heureuse coïncidence, il en partage les valeurs : solidarité et respect des cultures. Depuis, chaque semaine, fort des formations suivies à l’association, Hugues se rend au domicile de son élève, dans une cité. Cas pratiques et jeux de rôle lui permettent d’identifier ses blocages. « Un enfant ne progresse pas en répétant une leçon par mimétisme, mais quand il accède au raisonnement. » Pour autant, Hugues sait qu’il n’existe pas de baguette magique. « Quand mon élève sort d’un contrôle avec la moyenne, c’est déjà une victoire qui nous rend heureux tous les deux. » Autre geste concret : aider les jeunes qu’il accompagne à trouver des stages de seconde professionnelle. « Faute de réseau, ils ont du mal malgré mes conseils. Alors s’il faut les prendre comme stagiaires dans mon entreprise, je le fais ». Le mentorat, un beau cadeau fait aux jeunes qui en ont besoin ? « Le cadeau, je me le fais à moi-même en étant mentor » sourit-il.


Le 30 janvier : une journée dédiée au mentorat

 

En France, des dizaines de milliers de citoyens s’engagent chaque année bénévolement, à travers des actions de mentorat. Lycéens, étudiants, actifs ou retraités, ces mentors accompagnent individuellement des jeunes qui, grâce à eux, reprennent goût aux apprentissages et à l’école, trouvent leur voie d’orientation ou leur premier emploi, etc.

 

 

Le « collectif mentorat » est un regroupement des principales associations françaises qui proposent du mentorat aux jeunes. Au total, 22 000 mentors accompagnent autant de jeunes chaque année. Son objectif est de pouvoir permettre à l’ensemble des enfants et jeunes qui le souhaitent d’être mentorés.


Le 30 janvier 2020, le « collectif mentorat » vous donne rendez-vous pour une journée dédiée au mentorat !

Cette première édition française de la journée internationale du mentorat sera l’occasion de rendre visible la diversité de cette communauté et de mettre à l’honneur les mentors et leur action. 

Le mois du mentorat se déploie aussi à l’international. A suivre, en particulier sur Mentor aux Etats-Unis et CMP au Canada.

 

Mentors et mentorés des 8 structures du « collectif mentorat » seront reçus par Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Cliquer ICI pour consulter le dossier de presse

 

Les membres du « collectif mentorat » : Afev, Article 1, Chemins d’Avenirs, Entraide scolaire amicale (E.S.A.), Institut Télématique, NQT – Nos Quartiers ont des Talents, ProxitéSocrate


2020 se prépare maintenant : vos dons sont essentiels

Cette année, l’E.S.A a fêté ses 50 ans !
Grâce au travail formidable de nos 3 500 bénévoles pour lutter contre le décrochage scolaire, plus de 4 000 enfants ont été accompagnés cette année partout en France !

Nous comptons sur vous pour que 2020 soit une année tout aussi exceptionnelle !

Vos dons sont essentiels pour réussir à mener nos projets à bien. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur HelloAsso.

Pour en savoir plus sur nos projets, rendez-vous ici.

Merci pour votre engagement et bonnes fêtes à tous !