^

L’Entraide Scolaire Amicale et l’Aide Sociale à l’Enfance :

L’Entraide Scolaire Amicale et l’Aide Sociale à l’Enfance :

Des partenariats locaux qui se développent.

L’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) prend en charge les enfants « en danger » dans leur famille, pupilles de l’Etat et les mineurs non accompagnés. C’est un service sous l’autorité du conseil départemental qui

 

Depuis le 7 février 2022, la loi oblige les conseils départementaux à proposer systématiquement du mentorat aux jeunes de 11 à 18 ans, soit environ 50 000 personnes. Le Collectif Mentorat a participé avec plusieurs associations membres à une recherche-action menée par Break Poverty Foundation ayant pour objectif de faciliter le déploiement du mentorat auprès des jeunes de l’Aide Sociale à l’Enfance. Petit aperçu de partenariats locaux à ce sujet.

En Essonne, l’E.S.A a établi un partenariat avec la Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) « Les Roches » à Evry-Courcouronnes. Cette structure du groupe Hovia accompagne des enfants de ans. L’E.S.A mentore deux enfants en CP . « Ce sont des jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires et d’estime de soi, sans doute liées à un parcours de vie compliqué » explique Soriya, la chargée de mission sur le secteur. Un accompagnement prometteur qui devrait s’étendre puisqu’un deuxième partenariat est en cours de réalisation avec le groupe « La Clairière » qui accueille des adolescents.

A Toulon, le partenariat avec la structure d’accueil éducative « L’Alyzée » se développe depuis plus de six ans. Aujourd’hui, huit enfants sont accompagnés par l’association avec un rôle très clair : « Le bénévole n’est pas là pour éduquer, mais pour écouter et orienter » explique Michel, coresponsable de l’antenne et mentor d’un jeune suivi par l’ASE, «et cela marche ! » renchérit Michel qui voit les effets positifs de cet accompagnement. Des résultats qui encouragent de plus en plus de jeunes à se faire accompagner par l’E.S.A, après avoir vu les relations de confiance se tisser avec le bénévole.

En Charente Maritime, l’association Don Bosco a fait appel à l’E.S.A pour mentorer trois jeunes accompagnés par la structure. Ce fût notamment le cas pour Christ, un jeune ivoirien de 16 ans qui a pu rentrer au collège grâce au dispositif « Unité Pédagogique pour Élèves Allophones nouvellement Arrivés » (UPE2A) et a souhaité être accompagné par l’E.S.A. Christ a obtenu son brevet avec mention bien et a pu continuer en apprentissage dans l’école Isaac de l’Etoile à Poitiers. « Il a fallu quelques ajustements et adaptations en raison du statut particulier d’apprenti qui implique un rôle d’élève mais également de travailleur. Cependant, il semble que nous ayons trouvé notre rythme de croisière et espérons que cela perdurera dans le temps » précise Estelle, conseillère en insertion professionnelle de l’association Don Bosco.

Dans le cadre de son partenariat avec Break Poverty Foundation, l’E.S.A va accompagner 60 jeunes suivis par l’Aide Sociale à l’Enfance. Ces derniers pourront être équipés d’un ordinateur et d’une connexion internet.

 

 

 

 

 

 

 


Faites un don en faveur de l’égalité des chances !

 

Depuis plus de 50 ans, l’E.S.A agit pour l’égalité des chances en accompagnant des enfants et des jeunes en difficulté scolaire, issus de familles défavorisées qui n’ont ni les connaissances académiques pour aider leur enfant, ni les moyens financiers pour les faire aider.

En faisant un don à l’E.S.A, vous contribuez à accompagner individuellement plus de 4.300 enfants, scolarisés du CP à la terminale, pour les conduire vers la réussite et l’autonomie. Vous donnez à l’association les moyens d’organiser des sorties collectives pour éveiller la curiosité des ces enfants et les sensibiliser à la culture, à la citoyenneté, au monde de l’entreprise. Enfin, vous nous permettez d’aider leurs parents à s’impliquer davantage dans la scolarité de leur enfant. Toutes ces actions ont un réel impact : 94% des parents constatent que leur enfant a davantage confiance en lui et 85% notent que ses résultats scolaires progressent !

Exemples d’impact de dons pour l’association :

  1. Avec un don de 20€, vous permettez l’organisation d’une sortie culturelle ou ludique pour un enfant
  2. Avec un don de 50€, un bénévole de l’E.S.A peut bénéficier d’une formation pédagogique dispensée par un professionnel.
  3. Avec un don de 120€, un adolescent bénéficie de deux séances de coaching pour définir son projet personnel et professionnel
  4.  Avec un don de 500€, vous permettez à l’E.S.A d’accompagner un enfant tout au long de l’année scolaire.

Merci d’avance pour votre générosité et n’hésitez pas à diffuser le message autour de vous !

Pour rappel vous pouvez faire un don au lien suivant :  Faire un don à Entraide Scolaire Amicale (E.S.A.) (helloasso.com)


L’E.S.A et les ateliers Amasco développent leur partenariat

                      

 

« Ici, rien n’est joué d’avance » Partant de cette idée, les ateliers Amasco s’articulent autour de deux missions :

  • Développer le plaisir d’apprendre et les savoir-faire être des enfants au sein d’ateliers ludiques et éducatifs pendant les vacances.
  • Contribuer à l’acquisition de savoir-faire par les professionnels de l’éducation et de l’animation, afin qu’ils puissent les transférer dans leurs pratiques habituelles.

Parce que nous partageons les mêmes valeurs d’inclusion, de solidarité, de coopération et d’engagement, nous avons signé un partenariat en janvier 2022. Nous souhaitons que plus d’enfants de l’E.S.A puissent bénéficier des ateliers Amasco.

En ce début d’année 2022, 73 enfants de l’E.S.A ont participé aux ateliers Amasco à Paris, à Saint-Denis, à Montrouge, à Orléans, à Lyon et à Strasbourg.

L’inscription est gratuite pour les familles de l’E.S.A. Les inscriptions pour les vacances d’été sont ouvertes dès le 24 mai ! N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Les mots de Djakarya, qui a participé aux ateliers en avril à Paris

« J’aime les ateliers, surtout dessiner, parce que je ne le faisais pas avant. Nous avons aussi fait des activités sportives comme du foot. Ce que j’aime le plus, c’est jouer et me faire de nouveaux amis. C’est ma bénévole Françoise qui m’a fait découvrir les ateliers Amasco. Je reviendrai, c’est sûr ! »

Interview de Michel Wendling (fondateur des ateliers Amasco) et Aurélie Goin (déléguée générale de l’E.S.A)

  1. Comment vous est venue l’idée de ce partenariat ?

Michel : J’étais bénévole à l’E.S.A il y a 20 ans maintenant et j’avais gardé un excellent souvenir de l’association. Tout naturellement, nous avons pu travailler ensemble partout où nous sommes implantés.

Nous ciblons le même public d’enfants en difficulté et l’E.S.A est une des rares associations de mentorat à accueillir des enfants jeunes comme nous.

Sur le plan de la pédagogie, nous avons trouvé une complémentarité entre le mentorat individuel proposé par l’E.S.A et nos ateliers en petits groupes. Nous nous basons sur les pédagogies actives et des activités variées pour motiver à apprendre grâce au jeu.

Comme cela marchait bien dans de premières villes, nous avons voulu tous les deux intensifier cette collaboration !

Aurélie : C’est Amasco qui nous a proposé ce partenariat au départ. Les premières antennes concernées faisaient des retours très positifs. Nous souhaitons donc que le maximum d’enfants en bénéficie ! C’est très complémentaire avec l’action de l’E.S.A et beaucoup d’enfants n’ont pas d’activités pendant les vacances. C’est une belle opportunité ! Nous avons hâte qu’Amasco s’implante dans de nouvelles villes pour en faire bénéficier encore plus d’enfants.

 

  1. Que nous réserve le futur pour ce partenariat ?

Michel et Aurélie :  Aujourd’hui, une cinquantaine d’enfants de l’E.S.A fréquentent les ateliers Amasco à chaque vacances. Nous espérons déjà atteindre une centaine d’enfants cet été ! Par ailleurs, la collaboration pédagogique se développe. Nous travaillons sur des carnets de suivi communs : un pour les familles et un pour les équipes, afin de valoriser le travail de l’enfant dans les deux contextes E.S.A et Amasco.

Enfin, dès la rentrée, nous envisageons de proposer un parcours E.S.A + Amasco à certaines familles : ces enfants bénéficieraient à la fois d’un mentorat par un bénévole de l’E.S.A et d’une semaine d’ateliers Amasco à chaque vacances. Un puissant outil de réussite éducative !

 

 


L’E.S.A est éligible à la taxe d’apprentissage

L’Entraide Scolaire Amicale est désormais éligible à la taxe d’apprentissage. C’est la première année et c’est une très bonne nouvelle !

Depuis plus de 50 ans, l’E.S.A accompagne les enfants et jeunes en difficulté scolaire, issus de familles défavorisées, pour les amener vers l’autonomie et la réussite. Notre mode d’intervention spécifique, chaque semaine, au domicile de la famille, associe à chaque enfant ou jeune un mentor. Nous verser cette taxe, c’est nous permettre de :

  • Recruter davantage de mentors, pour aider davantage d’enfants et de jeunes
  • Former nos mentors en leur donnant la possibilité de participer à des sessions animées par des professionnels
  • Aider les jeunes à mieux se connaître et à gagner en confiance en eux : ateliers coaching, entrainement pour la prise de parole…
  • Organiser des activités de découverte du monde de l’entreprise : forum métiers, ateliers de rédaction de CV…

 

Comment fonctionne la taxe d’apprentissage :

 

Alors n’hésitez plus ! Pour effectuer votre versement de taxe d’apprentissage à l’E.S.A, c’est très simple :

I) Remplissez ce formulaire en ligne : https://framaforms.org/versement-taxe-dapprentissage-2022-a-lesa-1646056796

II) Effectuez le virement sur le compte de l’E.S.A

IBAN de l’E.S.A FR76 1751 5900 0008 0825 3571 075

III) Nous vous enverrons votre attestation de versement.

Nous vous remercions par avance pout votre soutien


L’E.S.A mobilisée plus que jamais aux côtés des familles pendant la crise sanitaire

Alors que la crise sanitaire renforce les inégalités sociales et que la continuité pédagogique est particulièrement difficile pour les familles que nous accompagnons, les bénévoles de l’E.S.A sont plus que jamais mobilisés.

Leur priorité : maintenir un lien régulier avec les enfants et leur famille tout en restant à distance pour respecter le confinement. Que ce soit par téléphone, par mail ou visio conférence, ils leur apportent une écoute attentive, les aident à se remobiliser en cette période particulière ainsi qu’à maintenir le lien avec les établissements scolaires. Nos responsables d’antenne restent également en contact régulier avec les bénévoles, les familles et nos partenaires.

Les initiatives des bénévoles et les échanges avec nos partenaires se sont multipliés pendant cette période pour faire face aux nombreux problèmes que le confinement pose, et notamment des difficultés informatiques. Une des initiatives, #ConnexiondUrgence, a donné lieu à un don d’ordinateurs à plusieurs familles, action rendue possible grâce à la Fondation Break Poverty, à Emmaüs Connect et à la Fondation SFR avec le collectif Mentorat.

Mais, nous savons d’ores et déjà que les besoins seront nombreux à la rentrée. Nous comptons sur votre soutien, vos dons nous permettent de financer les actions ainsi que le fonctionnement de l’association et de ses 3 500 bénévoles. Pour soutenir notre action :

– faire un don ici

– devenir bénévole ici

Un grand merci d’avance pour votre aide !