^

Théâtre Jazzbo Brown à Nogent

L’histoire du Jazz, de ses prémices en Afrique à nos jours…

Les bénévoles mettent de plus en plus en exergue des difficultés d’apprentissage de la lecture que l’on observe jusque tard dans la scolarité et qui entrainent des problèmes d’orthographe, de vocabulaire, etc.

Certains enfants ont une image d’eux-mêmes liée à leurs résultats scolaires, donc pas très positive. Difficultés qui démotivent les jeunes.

Comment pourraient-ils s’intéresser à autre chose si on ne les y aide pas un peu ?

Les jeunes de l’antenne de Nogent ont participé à un projet théâtral. Les objectifs étaient principalement de permettre aux enfants :

  • De découvrir leur potentiel et ainsi améliorer leur confiance en eux
  • De développer leur expression orale
  • De se sentir exister à travers la création et l’imagination
  • D’affirmer leurs idée et leur donner de la valeur
  • De développer leur vocabulaire…

7 enfants ont donc suivi 15 ateliers théâtre et un stage d’une semaine pendant les vacances de Pâques, encadrés par Tiphaine, metteure en scène à la MJC.

Cette aventure passionnante s’est terminée par le spectacle inter-associations qui s’est déroulé le 16 mai au théâtre Watteau de Nogent.

Le thème était l’histoire du Jazz, de ses prémices en Afrique à nos jours. Le fil conducteur est l’histoire d’un groupe d’enfants de la Nouvelle Orléans dans les années 80 qui, désœuvrés, entrent dans une maison, un ancien club de jazz, qu’ils croient inhabitée. Ils rencontrent un vieux musicien de Jazz, Jazzbo Brown, qui a connu les plus célèbres jazzmen et women.

 

Jazzbo leur parle bien sûr du Jazz mais aussi de sa jeunesse et de la ségrégation raciale aux États-Unis. L’histoire se termine bien, évidemment, et grâce aux enfants, le club de jazz devient un espace culturel dédié à cette musique.

 

Le scénario incorpore les prestations de 17 associations tout au long du spectacle.Sur la scène
Tiphaine, metteure en scène, a beaucoup apprécié l’énergie et le professionnalisme des enfants. Présentes pendant les ateliers, les responsables de l’antenne de l’E.S.A confirment que rapidement les enfants ont joué le jeu à fond.

Sur la scène, ils ont été époustouflants.

Métamorphose

 

Certains ont appris à respecter le temps de parole de l’autre, certains se sont découvert des capacités théâtrales. Pour l’une d’entre eux la métamorphose a été spectaculaire, la timide coccinelle s’est transformée en un papillon virevoltant.

 

Ce fut une réussite et les enfants en garderont sans aucun doute un souvenir inoubliable. En tout cas, nous oui !

Merci à la Fondation Keyrus qui a financé ce projet théâtral.      


Les 50 ans de l’E.S.A célébrés par l’antenne Bordelaise


L’E.S.A Bordeaux Métropole Gironde a célébré les 50 ans de l’association nationale E.S.A (Entraide Scolaire Amicale). La fête s’est déroulée à Gradignan à l’Espace de la Tannerie le 15 juin. Retour sur une journée bien remplie !

 

L’ensemble des co-responsables et bénévoles remercient chaque participant pour leur présence, ainsi que tous les bénévoles et volontaires civiques qui ont préparé cette fête, de la préparation à la mise en place le jour J.

Nous remercions également pour leur soutien financier, leur présence : Laurence Lachmann, Secrétaire générale de l’E.S.A ; ainsi que les représentants des mairies, des collèges, et d’autres associations ou organismes partenaires ; le Comité départemental de la Gironde des Médaillés de la Jeunesse, des sports et de l’engagement associatif pour les dictionnaires offerts aux jeunes en primaire, le Journal Sud Ouest, le Secours Populaire de la Gironde avec sa Librairie Solidaire, la BNP Paribas pour ses fournitures scolaires, les boulangeries « Il était une fois le pain » qui nous ont confectionné de superbes et excellents gâteaux d’anniversaire !

 

Merci aux familles qui sont venues nombreuses, aux enfants qui ont confectionné des cartes postales pour le Projet de la Fondation La Poste sur le thème “Et si l’école m’était contée…” et qui ont aussi participé aux olympiades de l’après-midi animées par nos bénévoles (merci à eux !).

 

Merci également à la Fondation la Poste qui a permis de financer cet événement.

 


C’était mercredi : La Journée de refus de l’échec scolaire

 

L’E.S.A était présente lors de la 12ème édition de la Journée du refus de l’échec scolaire organisée par l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville. 

Depuis 2008, l’AFEV organise la Journée du refus de l’échec scolaire (JRES) pour faire valoir, à travers une enquête annuelle, le regard porté par les enfants ou les jeunes et pour valoriser les pratiques scolaires et extra-scolaires de lutte contre l’échec scolaire. Cette édition sur le thème de l’accompagnement s’est déroulée mercredi 25 septembre 2019. 

 

Accompagnement, de quoi parle t-on ?

Cette année, la Journée du refus de l’échec scolaire était l’occasion de faire le point sur ce qu’on entend par accompagnement à l’E.S.A. Quelques mots sur le sujet présentés lors de l’événement par notre Présidente, Aurélie Goin

Il n’y a pas d’âge pour être mentor. A l’E.S.A, la moitié de nos bénévoles sont actifs, un tiers sont retraités et les autres sont étudiants. Leur point commun ? L’envie de s’engager pour que tous les enfants aient droit à la même chance. Même avec une vie professionnelle bien remplie, nos bénévoles pensent qu’ils peuvent prendre le temps d’accompagner un enfant un soir par semaine. Cela surprend parfois nos bénévoles retraités, qui sont admiratifs de cet engagement. Cette diversité des profils fait la richesse de l’E.S.A.

Comme nos bénévoles, les enfants que nous accompagnons ont des profils et des besoins variés : des apprentissages fondamentaux en CP aux questions d’orientation en terminale. La diversité des profils de nos bénévoles permet à nos
responsables d’antenne de constituer le bon binôme.

 

Autre point commun à tous nos bénévoles : qu’ils soient étudiants, actifs ou
retraités, tous nos bénévoles apprennent beaucoup de cette expérience !”

 

De nombreuses initiatives de mentorat, en France mais aussi à l’étranger, ont été présentées lors de cette journée. Toutes ces actions en témoignent, la relation établie permet indéniablement de redonner confiance aux jeunes. Elle permet de les accompagner au plus près de leurs besoins. Ces rencontres improbables enrichissent à la fois les jeunes et les bénévoles. 

Retrouvez toutes les contributions des partenaires de cette journée sur http://www.lab-afev.org/


Sangavi & Jany : 3 belles années

Voilà une semaine que la plupart d’entre vous ont repris leurs activités, l’Entraide Scolaire Amicale vous présente aujourd’hui le retour d’expérience de Sangavi, lycéenne ayant obtenu son Baccalauréat Scientifique avec mention en juin dernier.

Après 3 ans d’accompagnement, de la seconde à la Terminale, Sangavi est désormais étudiante en 1ère année de médecine. Elle a souhaité adresser un message à Jany, sa bénévole qui l’a accompagnée au lycée.

« Cela a été un plaisir de travailler avec Jany ces 3 merveilleuses années. Plus que travailler, ce qui m’a également touchée, c’est l’ouverture sur le monde et sur l’actualité. Nous parlions de tout. De l’actualité, des présidentielles, de la politique.

Je la remercie de m’avoir ouvert les yeux sur le monde qui m’attend.

Ce sont toutes nos conversations qui commençaient par une notion à étudier et qui faisaient le lien avec l’actualité qui m’ont fait prendre conscience que j’aime étudier la politique. Mais également, j’éprouve le besoin de réparer certaines injustices. Même si je sais que “Rome ne s’est pas faite en un jour”.

Merci. Un simple Merci est peu face à ce que m’a apporté Jany. Et je n’ai pas les mots pour exprimer ma gratitude.

On aura toujours l’occasion de se revoir pendant les vacances. »

 

Ces 3 années d’accompagnement se sont achevés avec beaucoup d’émotion autour d’un jus de fruits pour célébrer ce parcours.

Ce témoignage illustre que de réels liens se tissent entre les bénévoles et les jeunes de l’association, bien au-delà de l’accompagnement scolaire.

L’E.S.A. permet à de nombreux jeunes en France d’être accompagnés par un bénévole présent pour eux tout au long de leur parcours scolaire.


Marseille vogue sur les mers du Sud

Pour clore l’année 2017, les enfants de l’antenne de Marseille ont embarqué  pour un périple dans les mers du sud, accompagnés de Jack London..

 

 

 

 

Ils ont pu ainsi aller à la rencontre de l’histoire, de la culture et des croyances d’hommes et de femmes vivant aux antipodes au début du XXème siècle…, et découvrir d’autres façons de vivre.

 

 

 

Cela se passe au Musée de la Vieille Charité : exposition “Jack London dans les mers du Sud”.

Tout le monde a été très intéressé par cette découverte d’une culture complètement différente de la nôtre!