L’E.S.A rejoint La Grande Equipe de France pour la jeunesse

Coordonné par le mouvement Bleu Blanc Zèbre et initié par quinze associations, ce collectif appelle à la mobilisation de tous (citoyens, associations, élus, entreprises) pour déployer les initiatives favorisant la réussite des jeunes.

“Chacun fait sa part” : c’est le leitmotiv du collectif !

Quatre priorités sont mises en avant : l’apprentissage de la lecture et l’accès à la culture dès le plus jeune âge, l’égalité des chances dans l’éducation grâce au développement du tutorat et du mentorat, l’insertion professionnelle des jeunes de nos territoires populaires qu’ils soient diplômés ou non, l’engagement des jeunes, notamment grâce au développement massif du service civique.

L’objectif est de généraliser les dispositifs qui ont fait leurs preuves et d’investir pour démultiplier l’impact des solutions qui marchent. Pour ce faire, le collectif des associations espère obtenir le soutien de l’État et des collectivités. 

Le 20 juin, La Grande Équipe de France a lancé sa mobilisation citoyenne pour la jeunesse. À l’hôtel de ville de Paris, 500 personnes – essentiellement des jeunes bénévoles, volontaires ou bénéficiaires – ont contribué à cette mobilisation de toutes les énergies. Maïté, Claudette et Laurence de l’E.S.A étaient présentes lors de cette soirée riche en témoignages inspirants.

L’E.S.A souhaite bien sûr elle aussi « faire sa part » dans cette Grande équipe de France en faveur de la jeunesse. Si nous accompagnons 4 000 enfants cette année, de nombreux enfants n’ont pas pu être accompagnés faute de bénévole. Par ailleurs, nous devons continuer à renforcer nos actions d’ouverture au monde. Au-delà des sorties collectives, de nombreuses initiatives voient le jour dans nos antennes : forums des métiers, ateliers programmation, ateliers de parole aux parents…

Boostés par cette énergie positive, nul doute que nous irons tous ensemble encore plus loin pour que tous les jeunes aient droit à la même chance. Comme le dit Jean sur la vidéo en ligne sur les réseaux sociaux : ça  va marcher !