L’E.S.A et les ateliers Amasco développent leur partenariat

                      

 

« Ici, rien n’est joué d’avance » Partant de cette idée, les ateliers Amasco s’articulent autour de deux missions :

  • Développer le plaisir d’apprendre et les savoir-faire être des enfants au sein d’ateliers ludiques et éducatifs pendant les vacances.
  • Contribuer à l’acquisition de savoir-faire par les professionnels de l’éducation et de l’animation, afin qu’ils puissent les transférer dans leurs pratiques habituelles.

Parce que nous partageons les mêmes valeurs d’inclusion, de solidarité, de coopération et d’engagement, nous avons signé un partenariat en janvier 2022. Nous souhaitons que plus d’enfants de l’E.S.A puissent bénéficier des ateliers Amasco.

En ce début d’année 2022, 73 enfants de l’E.S.A ont participé aux ateliers Amasco à Paris, à Saint-Denis, à Montrouge, à Orléans, à Lyon et à Strasbourg.

L’inscription est gratuite pour les familles de l’E.S.A. Les inscriptions pour les vacances d’été sont ouvertes dès le 24 mai ! N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Les mots de Djakarya, qui a participé aux ateliers en avril à Paris

« J’aime les ateliers, surtout dessiner, parce que je ne le faisais pas avant. Nous avons aussi fait des activités sportives comme du foot. Ce que j’aime le plus, c’est jouer et me faire de nouveaux amis. C’est ma bénévole Françoise qui m’a fait découvrir les ateliers Amasco. Je reviendrai, c’est sûr ! »

Interview de Michel Wendling (fondateur des ateliers Amasco) et Aurélie Goin (déléguée générale de l’E.S.A)

  1. Comment vous est venue l’idée de ce partenariat ?

Michel : J’étais bénévole à l’E.S.A il y a 20 ans maintenant et j’avais gardé un excellent souvenir de l’association. Tout naturellement, nous avons pu travailler ensemble partout où nous sommes implantés.

Nous ciblons le même public d’enfants en difficulté et l’E.S.A est une des rares associations de mentorat à accueillir des enfants jeunes comme nous.

Sur le plan de la pédagogie, nous avons trouvé une complémentarité entre le mentorat individuel proposé par l’E.S.A et nos ateliers en petits groupes. Nous nous basons sur les pédagogies actives et des activités variées pour motiver à apprendre grâce au jeu.

Comme cela marchait bien dans de premières villes, nous avons voulu tous les deux intensifier cette collaboration !

Aurélie : C’est Amasco qui nous a proposé ce partenariat au départ. Les premières antennes concernées faisaient des retours très positifs. Nous souhaitons donc que le maximum d’enfants en bénéficie ! C’est très complémentaire avec l’action de l’E.S.A et beaucoup d’enfants n’ont pas d’activités pendant les vacances. C’est une belle opportunité ! Nous avons hâte qu’Amasco s’implante dans de nouvelles villes pour en faire bénéficier encore plus d’enfants.

 

  1. Que le futur nous réserve-t-il pour ce partenariat ?

Michel et Aurélie :  Aujourd’hui, une cinquantaine d’enfants de l’E.S.A fréquentent les ateliers Amasco à chaque vacances. Nous espérons déjà atteindre une centaine d’enfants cet été ! Par ailleurs, la collaboration pédagogique se développe. Nous travaillons sur des carnets de suivi communs : un pour les familles et un pour les équipes, afin de valoriser le travail de l’enfant dans les deux contextes E.S.A et Amasco.

Enfin, dès la rentrée, nous envisageons de proposer un parcours E.S.A + Amasco à certaines familles : ces enfants bénéficieraient à la fois d’un mentorat par un bénévole de l’E.S.A et d’une semaine d’ateliers Amasco à chaque vacances. Un puissant outil de réussite éducative !