Audrey : un parcours atypique la mène au pilotage du projet Orientation à l’E.S.A

Quest ce qui ta poussée à devenir bénévole pour lassociation Entraide Scolaire Amicale ?

Mes parents géraient une maison de retraite, j’ai grandi dans un milieu où la priorité était d’accompagner, aider, prendre soin des gens… Jusqu’alors, malgré quelques expériences de baby-sitting ou de jeune fille au pair, je ne m’étais pas réinvestie socialement autant que je le souhaitais. J’en avais envie depuis très longtemps et puis un jour j’ai contacté l’association et Catherine Migot, responsable de l’antenne de Nogent Le Perreux, m’a recontactée. Et depuis, c’est une jolie histoire…

 

Au-delà de ton rôle de bénévole auprès dun jeune dans lassociation, tu tiens un rôle de chargée de fonction sur lorientation scolaire. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste ?

Quand j’ai rencontré Catherine, et que je lui ai expliqué mon parcours scolaire atypique avec beaucoup de passion et d’enthousiasme, elle n’a pas tardé à me proposer de témoigner sur mon expérience auprès des enfants de notre antenne puis de prendre en charge les projets sur l’Orientation scolaire afin d’organiser des activités/événements autour de ce sujet.

Tu parles de ton parcours atypique, mais peux-tu nous en dire plus sur toi ?

En fin de 3e mon professeur principal m’a fait comprendre que je ne serai pas en mesure de suivre en filière générale. J’ai donc choisi une orientation professionnelle dès l’âge de 14 ans et tout naturellement j’ai choisi la Mode. Depuis toute petite, j’aimais dessiner et créer des robes. J’ai suivi un BEP (2 ans), un Bac Professionnel (2 ans), et suis devenue une très bonne élève et j’ai même obtenu une mention au Bac. J’ai alors souhaité poursuivre en BTS Modélisme à Bordeaux. Ma motivation étant intacte ayant trouvé ma voie, j’ai donc poursuivi avec une licence de Commerce et enfin une école de Commerce spécialisation Achat. Pendant les six dernières années, j’ai été acheteuse pour un Joaillier de luxe. Aujourd’hui, je crée mon entreprise pour venir en aide aux artisans et commerçants dans leur développement commercial.

Depuis que tu es en charge de lorientation au sein de lassociation, quas-tu fait ?

Tout d’abord, j’ai organisé un après-midi avec des bénévoles du secteur Val de Marne afin de les sensibiliser à l’orientation, ainsi qu’une réunion enfants et parents sur le même thème.

Puis, j’ai piloté l’organisation d’un forum des métiers avec l’intervention de 40 professionnels issus de plusieurs secteurs et plus de 400 visiteurs. Ceci a été un vrai succès ! Nous avons organisé ce forum en partenariat avec les fédérations de parents d’élèves (FCPE & PEEP) de Nogent-sur-Marne.

Et enfin depuis quelques semaines je propose d’accompagner individuellement les jeunes qui le souhaitent sur leur orientation afin de les aider à trouver ce qui leur correspond et ce qui pourrait les rendre heureux dans les prochaines années : Tidiane qui grâce à nos échanges a pu déterminer son projet d’orientation et est très enthousiaste pour son avenir ; Andreia qui est encore en recherche mais qui va trouver sa voie prochainement…

Je participe également aux réflexions nationales sur l’Orientation. Nous travaillons sur une présentation synthétique des différents métiers qui sera mise à disposition des jeunes et de leurs bénévoles afin d’aider les jeunes à faire leur choix.

As-tu dautres projets pour les prochains mois ?

Plein ! L’antenne de Nogent prépare un Atelier des Métiers du Numérique. Nous avons trouvé des intervenants de qualité et d’une grande bienveillance. Cet atelier sera interactif en faisant participer le plus possible un groupe de 30 jeunes intéressés par les métiers du numérique, web et digital. Des démonstrations et des témoignages d’étudiants en cursus dans des écoles spécialisées du Numérique illustreront concrètement cet atelier.

D’autres ateliers sur d’autres professions comme le médical par exemple sont dans les « tuyaux ».

Nous organisons également un forum des métiers destiné à tous les 3e accompagnés par l’E.S.A en Ile de France et par l’association Proxité avec laquelle nous sommes partenaires sur ce projet.